953-LN et 756-RB

 

Projet W

Expérience Bételgeuse

756-RB et 953-LN

[Robbie et Hélène]

Oasis Spring

Rapport n°2

 

 

 

 

 

 

_____________________________________________________________

 

 

01

756-RB et moi avons longuement discuté de la suite des opérations, en ce qui concerne l'enfant humain. Nous avons noté que lors de cette phase de son existence, le petit de l'humain pleure beaucoup. Cela semble être son seul moyen de communication. Le sujet est totalement dépourvu de pouvoir psychique, hormis peut être celui d'attaquer le système nerveux des adultes environnant (756-RB en a fait la douloureuse expérience). Par conséquent, il est dans l'incapacité de se nourrir seul (la télékinésie ne semble pas fonctionner chez lui, il ne peut donc pas faire venir sa nourriture à lui). L'enfant humain semble également être incapable de déféquer à heures régulières. De plus, le système humain est très rudimentaire, puisqu'il porte uniquement ce qu'ils appellent une couche. Il n'y a aucun système d'évacuation des matières, il faut donc le faire manuellement. Enfin, le sujet a besoin de socialisation. L'attention d'un adulte lui est nécessaire.

02

Très rapidement, l'enfant Bételgeuse a grandit et est passé au stade d'évolution supérieur. Nous avons pu ainsi découvrir que sa peau est plutôt foncée, et ses cheveux très sombres et bouclés. Son équilibre est très précaire et sa capacité de communication, bien qu'ayant un peu évolué, reste toujours très limitée.

03

Nous lui avons fourni tout un panel de jeux afin de l'aider dans son développement moteur et intellectuel. Pour le moment, c'est prometteur. Encore une fois, le manque de développement psychique se fait sentir, et ses activités sont très éloignées de ce que nous voyons chez nous. 756-RB et moi-même avons installé une vitre sans teint, afin de l'observer en toute discrétion. Nous avons également commencé les apprentissages essentiels comme le langage et la marche. Elle est avide de connaissance, ce qui nous facilite la tâche.

04

En ce qui concerne son alimentation, la petite humaine n'aime pas le sucré. Elle préfère les aliments d'origine végétale. Nous avons noté que l'humain semble aimer jouer avec son repas avant de l'ingérer, à l'instar de certaines races animales.

05

L'enfant Bételgeuse présente une imagination assez importante, qu'elle  continue de développer au moyen de jeux d'imitation et de livre d'histoire.

06

En ce qui concerne les relations, elle semble développer à notre encontre un certain attachement. Bien que nous tentons de le refreiner, nous ressentons de notre côté également une certaine affection pour ce petit humain.

07

Nous avons noté qu'en grandissant, l'humain semble avoir un système d'évacuation des matières un peu plus efficace, bien que toujours très primaire. L'enfant ne fait plus dans sa couche, comme nous le lui avons appris, mais se sert d'un récipient appelé pot.

08

Nous avons constaté que le petit de l'être humain se fatigue très vite. L'enfant Bételgeuse a besoin de dormir en journée, en plus de son repos nocturne.

09

Pour son passage au stade d'évolution suivant, nous avons décidé de faire comme les humains. Leur tradition consiste à cuisiner une montagne pleine de sucre, appelé un gâteau, et à y planter plusieurs bâtonnets qu'il faut ensuite enflammer. Ils appellent ça des bougies. L'enfant doit souffler sur les flammes afin de les atteindre avant de grandir. Nous n'avons pas encore percé le mystère de cette tradition, mais l'enfant Bételgeuse semblait très contente.